Citroën ë-C4 X : notre découverte de la baby C5 X électrique


Citroën ë-C4 X

Comme promis, Stellantis lève le voile sur ses nouvelles Peugeot 408 et Citroën C4 X. C’est cette dernière que nous allons découvrir aujourd’hui dans sa version 100 % électrique bien sûr. Premier contact avec la Citroën ë-C4 X.

Publicité

Citroën nous promet une alternative « élégante, attractive, et accessible » aux sempiternelles berlines et SUV du moment. Et cette promesse, elle prend la forme d’une C4 revisitée, tout en accueillant les dernières nouveautés de la C5 X. Confort, équipement high-tech, performances électriques, habitabilité : qu’annonce donc la nouvelle Citroën ë-C4 X ?

La Citroën ë-C4 X côté look : ambiance fastback

Commençons par ce qui ne change pas. Les nouvelles Citroën ë-C4 X et C4 X reprennent une bonne partie des actuelles ë-C4 et C4. De la face avant jusqu’aux portières arrière incluses, la C4 X est on ne peut plus familière. On y retrouve le long porte-à-faux avant, ponctué d’un éclairage LED à deux étages. L’identité visuelle des dernières productions de la marque est donc au rendez-vous. C’est en fait à partir de la custode arrière que la Citroën ë-C4 X se renouvelle. Moins atypique que son aînée à succès (qui avait fait couler beaucoup d’encre), cette nouvelle C4 X se la joue fastback. La ligne de toit descend en douceur jusqu’aux ailes arrière, qui donnent l’impression d’avoir pris un peu de muscles. La poupe se veut à la fois très sobre et un brin dynamique, avec son aileron sculpté façon SUV coupé.

Reste les feux arrière, qui s’assagissent radicalement, mais n’oublient pas de se distinguer par leur signature lumineuse tout en finesse. Heureusement d’ailleurs, car les plus observateurs y auraient trop vu un lien de parenté avec la Peugeot 308 II autrement. Bon, entre l’inspiration GS initiale de l’actuelle C4, et l’évocation C Élysée de cette partie arrière, on vous laisse trancher. Ses dimensions : 4,60 m de long pour 1,80 m de large et 1,52 m de haut. Soit 24 cm de plus que la C4, sans toucher à la largeur et à la hauteur. Plate-forme CMP (EMP1) oblige, l’empattement de 2,67 m reste lui aussi identique. Il faudra donc observer cette Citroën ë-C4 X de profil ou de l’arrière pour réellement comprendre que non, il ne s’agit pas « juste » de la C4. Cette nouvelle partie arrière nous permet tout de même d’apprécier une conception aux airs plus raffinés que sa devancière.

À lire aussi Essai Citroën ë-C4 : le SUV compact électrique testé sur 1 000 km

À l’intérieur : confort familier

Une fois à bord, la Citroën ë-C4 X nous accueille dans un habitacle là aussi très familier. Sans surprise, nous avons droit au programme Citroën Advanced Comfort des autres modèles de la gamme. Les sièges, toujours très confortables, sont tout aussi larges et rembourrés (15 mm de mousse spéciale) qu’à l’accoutumée. En face, la planche de bord réunit là aussi tout ce que l’on connaît. Combiné numérique, écran tactile HD de 10 pouces, affichage tête haute… Tout y est. Le tout sans oublier l’ingénieux tiroir doublé du support de tablette, qui surmonte la boîte à gants. La console centrale est, elle aussi, identique, avec chargeur à induction, ports USB et rangement à double étage. Enfin, la petite touche « geek » est au rendez-vous avec l’éclairage d’ambiance à LED du tableau de bord numérique. Les atouts du C4 ayant été conservés, il n’y avait pas grand-chose à toucher à l’avant.

C’est donc à l’arrière que cette Citroën ë-C4 X s’autorise un peu de nouveauté. Les passagers arrière bénéficient en effet d’un généreux espace aux genoux de 198 mm et d’un plancher plat. À cela s’ajoute un dossier plus incliné (27 degrés), pour une assise confortable sur tous types de trajets. La largeur de 1 366 mm aux épaules et 1 440 mm aux coudes et bien entendu conservée. Dernier détail et pas des moindres : le coffre. Pour rappel, le volume n’était que de 380 litres sur la C4 de troisième génération. La contenance passe désormais à 510 litres (+ espace additionnel sous le plancher) grâce aux volumes retravaillés des C4 X. On notera également que le hayon laisse place à une malle, séparant totalement les passagers des bagages. Un détail qui plaira tout particulièrement aux clients professionnels, aux flottes de location privée, et aux voitures avec chauffeur.

Citroën ë-C4 X : jusqu’à 360 km d’autonomie

Sous le capot, la Citroën ë-C4 X reprend la base technique du modèle actuel. La 100 % électrique repose donc sur un moteur de 100 kW (136 ch) et 260 Nm de couple. La vitesse maximale est de 150 km/h, et le 0 à 100 km/h abattu en 9,5 secondes. En mode Sport évidemment. De quoi s’attendre à des performances similaires en termes de fluidité et de silence. Pour l’heure, les quelques manœuvres afin de vous présenter de belles (on l’espère) images ne révèlent pas grand-chose. Si ce n’est réactivité toujours immédiate de la pédale et direction des plus souples, mais rien de nouveau. La berline SUV coupé-isée s’appuie sur une batterie lithium-ion de 50 kWh en 400 V. Celle-ci promet 360 km d’autonomie en cycle WLTP, soit 10 de plus que l’ë-C4 actuelle sur le papier. D’après Citroën, ce sont surtout les temps de charge qui ont été optimisés.

La Citroën ë-C4 X annonce 30 minutes pour passer de 0 à 80 % en charge rapide de 100 kW. Soit environ 10 km par minute, ce qui en ferait la plus rapide sur son segment. Sur une Wallbox, la recharge demandera 7 h 30 en monophasé et 5 heures avec le chargeur embarqué de 11 kW (option). Enfin, la recharge sur prise domestique standard reste possible au besoin. Les prix n’ont pas encore été indiqués et seront communiqués à l’ouverture des commandes, à l’automne. La marque aux chevrons nous promet toutefois un positionnement compétitif sur le segment. Pour rappel, la Citroën ë-C4 démarre aujourd’hui à 35 300 € dans sa finition Live. Il n’y a plus qu’à espérer un tarif raisonnable pour profiter du confort des butées hydrauliques Citroën en tout électrique, dans un véhicule désormais plus spacieux.

À lire aussi Témoignage Citroën AMI : que vaut la petite électrique au quotidien ?
Publicité


Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2022 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre