Aux Etats-Unis, les groupes FCA et General Motors viennent d’annoncer de nouvelles expérimentations dans le domaine du véhicule électrique autonome. Le premier testera une centaine d’exemplaires de son monospace hybride rechargeable Pacifica avec Waymo, nouvelle filiale de Google, tandis que le second mettra quelques 200 Chevrolet Bolt sur les routes enneigées du Michigan.

Fiat Chrysler (FCA) avec Waymo

Chez FCA, c’est la version hybride rechargeable du monospace Pacifica qui a été choisi avec une technologie développée par Waymo, toute nouvelle filiale de Google dédiée à la voiture autonomie.

Au total, le constructeur mettra en tests une centaine d’exemplaires de son monospace pour des essais en Californie, au Texas, dans l’Arizona et dans l’état de Washington.

Equipés de la technologie Google, 100 Pacifica hybrides rechargeables vont être testés par Chrysler

Selon Bloomberg, le résultat de cette expérimentation pourrait bien donner naissance à un nouveau partenariat entre FCA et Google pour la mise en place d’un réseau de covoiturage autonome. Une solution déjà expérimentée non sans difficultés par Uber dont les véhicules tests, des Volvo XC90 PHEV, ont été récemment interdits de circulation à San Francisco.

A San Francisco, les 16 VTC autonomes expérimentés par Uber ont été interdits de circulation

L’épreuve du froid pour la Chevrolet Bolt

S’il expérimente déjà une quarantaine Bolt autonomes sur les routes californiennes, General Motors compte passer à la vitesse supérieure et prévoit de nouveaux tests dans des conditions climatiques plus difficiles  à compter de début 2017. Ces tests auront lieu à proximité de son siège, à Détroit.

Pour le constructeur, il s’agit de vérifier la fiabilité de son système dans toutes les conditions avant d’envisager un déploiement à grande échelle.

« Révolutionner le transport pour nos clients tout en améliorant la sécurité sur les routes, tel est l’objectif de notre technologie de conduite autonome » résume Mary Barra, la PDG du groupe, qui promet que la future technologie de GM sera « fiable et sûre ». Une façon de se distinguer de son grand rival, Tesla, dont la sortie de la technologie 100 % autonome, prévue pour fin 2017, est jugée prématurée par bon nombre de constructeurs concurrents…

A compter de début 2017, 200 Chevrolet Bolt autonomes vont être expérimentées sur les routes du Michigan

Notez cet article