Smart Car2go

Alors que le projet Autolib est en cours d’amorçage à Paris, la 2ème ville de France, Lyon, pionnière sur les vélos en libre service, a décidé il y a quelques mois de lancer un projet de voitures micro-hybrides (en attendant l’électrique) en libre service en centre ville : « Car2go ».

Le concept « Car2go » a déjà fait ses preuves en Amérique du Nord (Austin, Vancouver et depuis peu San Diego), et en Europe (Hambourg, Ulm). D’ici janvier 2012, ce concept fruit d’une collaboration entre Daimler et Europcar (le loueur, même opérateur qu’en Allemagne, à la différence des US) devrait prendre forme à Lyon, succédant à Amsterdam. 300 Smarts Fortwo micro-hybrides seront donc disponibles en centre ville de Lyon.



Actuellement les Smart électriques du service « Car2go » à l’étranger ne sont disponibles que pour les entreprises, à un prix qui n’est pas vraiment attractif, le lancement commercial et la production de masse pour particuliers n’étant prévus pour l’année prochaine.

On peut regretter que dans un premier temps, les Smart proposées à Lyon ne soient pas purement électriques comme à San Diego, bien qu’elles ne rejettent que 88g/km de CO2, et qu’elles soient équipées d’un panneau solaire sur le toit, utilisé pour recharger l’équipement intérieur (GPS) via une batterie.

L’agglomération lyonnaise a basé son étude sur les retours d’expériences des villes de Ulm (où le projet est en place depuis 2008) et Hambourg. Nous aurons l’occasion de revenir plus en détails sur ce projet à la fin du mois avec Gilles Vesco, adjoint au Maire de Lyon en charge des questions de mobilité.

L’idée sous-jacente du projet est de réduire le parc automobile en centre ville, en incitant les usagers du service à revendre leur voiture, via le système OneWay : « la voiture n’a pas besoin d’être stationnée à son endroit initial une fois utilisée ». Lyon est déjà pourvue en termes de prises de recharge au niveau de ces parkings (un peu moins d’une cinquantaine actuellement – merci ChargeMap).

Les bornes de charge pour voitures électriques à Lyon

Au niveau du principe de Car2go, les voitures couvrent un périmètre urbain restreint mais servent une large densité de population (52 squares miles pour Austin, qui compte 15000 utilisateurs, sur un espace de 100 000 personnes). L’inscription au service requiert l’acquittement de 29 €, et son utilisation peut paraître dispendieux (0,29 €/min à Hambourg et 14,50 € l’heure), mais ce coût couvre l’ensemble du package automobile habituel (entretien, assurance, essence ou électricité).

Enfin, Car2go, constitue une excellente réponse aux problématiques de mobilité urbaine mais nullement unique : par exemple la Smart est limitée spatialement par son habitacle. D’ailleurs, la ville d’Amsterdam sera également équipée d’une station d’échange de batterie Better Place, et un projet similaire de station est prévu à Hambourg.

Dans tous les cars, on peut souhaiter à Car2go de connaître un meilleur succès que les services actuels de location de voiture à Lyon.

Sources : Autoblog Green – Ville de Lyon