Xiaomi - première voiture électrique en 2024

Essayer Xiaomi avance à vitesse grand V sur la production de voitures électriques ?

Configurez votre véhicule Xiaomi avance à vitesse grand V sur la production de voitures électriques ou demandez un essai gratuitement.

Un an après l’annonce de son arrivée sur le marché de la voiture électrique, Xiaomi n’a pas chômé. Les premiers prototypes sont attendus fin 2022.

À l’instar de la plupart des grandes entreprises des nouvelles technologies, Xiaomi compte bien s’impliquer dans le développement de la voiture électrique. Il le fait déjà avec le soutien financier à Xpeng, mais ira au-delà en lançant sa propre marque. Le plan a été annoncé au début de l’année 2021 et commence à prendre forme.

Équipes, usine, sous-traitants

Depuis l’année dernière, Xiaomi a mis en route son projet et commencé à structurer l’entreprise en tant que constructeur automobile de voitures électriques. L’équipe compte à présent plus de 1 000 personnes dédiées à la conception. Du côté de la production, le fabricant de téléphones a acquis l’usine de Borgward, dans la banlieue de Pékin. Un site dont la capacité est de 150 000 unités par an.

Ce ne sera pas suffisant pour les ambitions de Xiaomi qui déjà songe à une extension du site de Pékin. Une seconde usine est aussi envisagée. Elle serait implantée dans la région de Wuhan. Enfin, pour renforcer ses compétences, Xiaomi vient d’investir dans AI Micron, un producteur de puces spécialisé dans le secteur automobile.

À lire aussi Xpeng P5 : la rivale de la Tesla Model 3 débarque en Europe

4 modèles de véhicules électriques sont prévus par Xiaomi

Les choses évoluent donc rapidement, car l’entreprise chinoise a un calendrier serré. Le démarrage de la production est ainsi envisagé dès 2024. La première voiture sera très probablement une berline dont les premiers prototypes seront disponibles fin 2022. Il n’est pas impossible que Xiaomi présente prochainement un concept de son premier modèle de voiture électrique. Au Salon de Pékin dans quelques semaines ?

Dans la foulée de cette berline, trois autres véhicules sont prévus. Ils permettront à la nouvelle marque de couvrir les segments les plus porteurs en Chine : les berlines et SUV des segments C et D.

Au vu de ces ambitions, l’arrivée des voitures électriques de Xiaomi en Europe ne tardera pas. Tablons sur 2026…