Plug-in hybrid battery pack mounted in an XC40 at Volvo Cars’ Ghent plant

C’est en signant des accords à long terme de plusieurs milliards de dollars avec les fabricants de batteries CATL et LG Chem que Volvo Car Group prépare l’arrivée des voitures de nouvelle génération de la marque éponyme et de sa prometteuse filiale Polestar.

Des engagements stratégiques qui font suite à l’annonce du constructeur d’électrifier tous les nouveaux modèles lancés dès cette année 2019 et de compter 50 % de véhicules 100% électriques dans ses ventes mondiales dès 2025.

Les contrats signés avec le fournisseur sud-coréen LG Chem et son homologue chinois CATL portent plus précisément sur la fourniture mondiale de modules de batterie lithium-ion pour tous les modèles qui s’appuieront sur la plateforme modulaire CMA (Volvo V40 et XC40, Polestar 2) déjà existante et la future architecture SPA2 (prochain Volvo XC90) exploitée dès le début de la prochaine décennie.

En choisissant 2 fournisseurs différents pour son approvisionnement en batteries dans toutes les régions du monde, le groupe d’origine suédoise, et détenu par le chinois Geely, a cherché à se garantir une certaine flexibilité.

La première chaîne d’assemblage de batteries de Volvo Cars est actuellement en cours de construction dans son usine belge implantée à Gand. Opérationnelle avant la fin de la présente année 2019, elle commencera par équiper en packs le SUV compact XC40 100% électrique qui sera également assemblé sur place, comme l’est déjà la version hybride rechargeable.

« L’avenir de Volvo Cars est électrique et nous sommes déterminés à nous détacher du moteur à combustion interne », a commenté Håkan Samuelsson, PDG de l’entité.

Volvo s’assure 10 ans d’approvisionnement en batteries lithium-ion
4.6 (92.31%) 13 vote[s]