Volkswagen mise sur l’électrique pour tourner la page du dieselgate

Cherchant à tourner définitivement la page de la fraude au diesel, le groupe Volkswagen s’engage sur la voie de l’électro-mobilité. Présentant son plan nouveau plan stratégique, le groupe allemand a annoncé la sortie d’au moins 30 nouveaux véhicules électriques d'ici à 2025.

Baptisé « Together » (« ensemble » en français), le nouveau plan stratégique du groupe Volkswagen met l’accent sur la voiture électrique avec pour ambition de lancer plus de 30 véhicules purement électriques (BEV) au cours des dix prochaines années. Volkswagen, Audi, Seat, Porsche, Skoda etc… toutes les marques du groupe devraient avoir droit à leur gamme 100 % électrique, le constructeur souhaitant se reposer sur ses plateformes modulaires pour déployer rapidement ses modèles.

20 à 25 % des ventes d’ici 2025

« Le Groupe Volkswagen prévoit que ses propres ventes de BEV représenteront entre deux et trois millions d’unités en 2025, ce qui équivaut à environ 20 à 25% du total des ventes unitaires attendues pour cette période » précise le groupe dans son communiqué.

Alors que les ventes de voitures électriques ne représentent aujourd’hui que 1 % du marché automobile français, toutes marques confondues, les objectifs du groupe allemand paraissent plutôt ambitieux et on imagine que le constructeur travaillera à la fois sur des modèles à autonomie étendue, comme ceux annoncés par la plateforme budd-e, mais aussi sur des modèles plus abordables à destination du « mass market ».

Publicité


matthias-muller-vehicule-electriqueVolkswagen aura également besoin de batteries. Interrogé quant au projet de méga-usine que nous vous évoquions il y a quelques jours, le patron du groupe, Matthias Müller (photo ci-contre), ne semble pas avoir pris sa décision. « Seuls ou avec des partenaires, nous étudions toutes les options » a-t-il déclaré.

Publicité