Volkswagen va lancer une déclinaison autonome de son utilitaire électrique, l’ID.Buzz. Le système sera développé avec son partenaire Argo AI sur un nouveau site à Munich.

Le constructeur allemand Volkswagen espère mettre au point son van électrique et autonome d’ici 2025. L’ID.Buzz, qui rappelle le mythique Combi, sera la base de ce véhicule au niveau 4 d’autonomie.

Pour mettre sur pied son projet, Volkswagen va investir plus de deux milliards d’euros au sein d’Argo AI, une entreprise spécialiste de l’intelligence artificielle dans laquelle Ford a également investi près d’un milliard en 2017. Argo AI teste actuellement son système autonome sur six différents sites américains. En Allemagne, des tests débuteront dans l’enceinte de l’aéroport de Munich un plus tard dans l’année.

Le système d’Argo a reçu de belles évolutions ces derniers mois. Il utilise une technologie lidar qui lui permet de voir à 400 mètres, ainsi que des radars et des caméras. L’ensemble de ces systèmes permettent au dispositif d’avoir un niveau 4 d’autonomie. Il s’agit pour l’instant d’un des systèmes autonomes les plus développés, au niveau de celui de Waymo. Comme l’a dit Tesla récemment, le sien n’est pour le moment qu’en niveau 2 d’autonomie. C’est également le cas du Cruise de General Motors.



« Notre objectif avec la version autonome de l’ID.Buzz est de faciliter le déploiement de services de transport et de livraisons dès 2025 », a déclaré Christian Senger, directeur de la division de VW. « Dans des villes choisies, les clients pourront se déplacer avec un véhicule autonome. La livraison de biens et de colis sera facilitée via ce service autonome. »