Attendu à l’horizon 2023 et annoncé à moins de 20.000 €, ce modèle d’entrée de gamme pourrait être assemblé à Bratislava, en Slovaquie.

De la taille d’une Polo ou d’un T-Roc, cette voiture électrique à bas coût reposera sur une version plus compacte de la plateforme modulaire MEB. Un développement que le géant allemand a choisi de confier à la marque espagnole Seat qui a mobilisé 300 ingénieurs sur le projet. Une nouvelle plateforme électrique qui serait progressivement déployée à l’ensemble des marques du groupe.

Si l’idée initiale était d’en fabriquer environ 200.000 unités par an sur le site allemand d’Emden, le constructeur aurait revu ses plans. En cause : les coûts salariaux ! Jugés trop élevés, ces derniers mettraient en péril l’objectif de proposer cette petite électrique à moins de 20.000 euros sur le marché. A la recherche d’une solution de repli, Volkswagen se tourne actuellement vers les pays de l’Est, connus pour leur main d’œuvre beaucoup plus abordable. Si plusieurs scenarii sont aujourd’hui envisagés, le constructeur aurait une préférence pour Bratislava, en Slovaquie, où Skoda s’apprête à révéler la nouvelle Citigo électrique.

Le site d’Emden hériterait quant à lui de la fabrication du SUV électrique ID Crozz dont la production devait à l’origine se dérouler à Zwickau, aux côtés de l’ID.3.

Source : handelsblatt.com

Volkswagen fabriquera sa voiture électrique « low cost » en Europe de l’Est
3.6 (72.94%) 17 vote[s]