Du nombre d’immatriculation en volume aux taux de pénétration, découvrez les ventes de véhicules électriques par département en 2015. Des chiffres qui ont le mérite d’exister mais qui ne sont pas faciles à interpréter.

Si nous parvenons à vous tenir informés régulièrement des ventes mensuelles de véhicules électriques en France, il est bien plus difficile d’obtenir les données par départements. Au final c’est presque par hasard, au détour d’un communiqué de presse diffusé par le Ministère de l’écologie, que nous avons pu accéder à ces cartes statistiques.

Nombre de véhicules électriques vendus par département en 2015Sur l’analyse en volume, on constate que la région Ile de France se classe largement en tête des immatriculations avec un total de 4380 véhicules électriques immatriculés au cours de l’année 2015. D’autres départements se distinguent également comme le Nord, le Var, les Alpes-Maritimes, les Bouches du-Rhône ou la Gironde.

En revanche, le classement change dès lors qu’il s’agit de faire le ratio entre le nombre de véhicules électriques écoulés et l’ensemble des immatriculations du segment VP avec des taux de pénétration variant de 0.49 à 2.76 % selon les départements. Si les Hauts-de-Seine caracolent en tête, on soupçonne que le chiffre soit biaisé en raison des immatriculations des loueurs et autres. Résultat d’une politique particulièrement volontariste menée sur le territoire, la Vendée se classe seconde avec un taux de pénétration de 1.80 %.

Publicité


Au final, il n’est vraiment pas évident d’interpréter ces chiffres, d’autant que le succès des véhicules électriques ne semble pas forcément lié au nombre de bornes déployées comme en témoignent les deux cartes présentées ci-dessous.

Taux de pénétration de véhicules électriques par département VS nombre de bornes déployées

Taux de pénétration de véhicules électriques par département versus nombre de bornes déployées. Une corrélation pas évidente à démontrer… (cliquez pour agrandir)

Publicité