Hyundai - Usine de voiture électrique en Georgie (USA)

Essayer Voiture électrique : une nouvelle usine pour Hyundai aux États-Unis ?

Configurez votre véhicule Voiture électrique : une nouvelle usine pour Hyundai aux États-Unis ou demandez un essai gratuitement.

Hyundai hausse le ton sur son électrification dans toutes les régions. Pour l’Amérique du Nord, c’est une usine flambant neuve qui sera chargée de produire les nouvelles voitures électriques et leurs batteries.

Le développement prévu de sa gamme de voitures électriques amène aujourd’hui Hyundai à revoir également son plan industriel. Sur l’ensemble des nouveaux modèles électriques prévus, plusieurs cohabiteront plusieurs années avec des modèles dotés de moteurs thermiques. C’est, par exemple, déjà le cas pour Ioniq 5 et Tucson.

Une seconde usine sera ainsi implantée en Amérique du Nord, après celle de Montgomery dans l’Alabama, ouverte en 2005. Pour cette seconde unité, Hyundai a opté pour l’état voisin de la Géorgie, où est par ailleurs implantée l’usine de production de Kia.

Voitures et batteries sur le même site

Installée dans le Comté de Bryan, cette nouvelle usine représente un investissement conséquent. Le constructeur coréen prévoit ainsi 5,54 milliards de dollars, soit 5,2 milliards d’euros. Un montant élevé qui s’explique par la présence sur le site d’une unité d’assemblage, mais aussi de production de batteries. Cette seconde partie sera opérée en partenariat avec un fournisseur encore inconnu.

À lire aussi Essai Hyundai Ioniq 5 : la révolution électrique ?

Les travaux seront lancés en début d’année prochaine et la production doit démarrer au premier semestre 2025 pour une capacité de 300 000 voitures par an. C’est en fait peu par rapport aux ambitions mondiales de Hyundai. Le constructeur prévoit de produire près de 1,5 million de voitures électriques en Corée en 2030…

Le démarrage en 2025 coïncide avec le lancement prévu de la grande berline électrique Ioniq 8 et du SUV compact Ioniq 3. La première sera basée sur la plateforme eGMP du Ioniq 5, le second sur la nouvelle eGMP-K prévue pour des modèles plus compacts.