Dévoilée au CES de Las Vegas en janvier 2020, le Sony Vision-S Concept entre dans sa phase de développement routier.

A l’occasion de la grande messe annuelle du high-tech à Las Vegas, Sony a lancé le Vision-S Concept. Cette étude de berline électrique a aussitôt attiré la curiosité du public, qui pensait voir ici une concurrente de plus à la sacro-sainte Tesla Model S. Si son avenir commercial est pour le moment inexistant, le Vision-S entame toutefois ses phases de développement sur route.

Imaginée en partenariat avec Bosch, Nvidia, Continental, Qualcomm et BlackBerry, cette berline électrique est avant tout un laboratoire roulant pour mettre au point les technologies embarquées des voitures de demain. Une stratégie cohérente qui permettrait à Sony de devenir l’un des fournisseurs incontournables en la matière dans le futur.

Sony ne s’intéresserait pas à l’automobile

Sony et ses partenaires profiteront du Vision-S Concept pour développer plusieurs systèmes embarqués en matière d’info divertissement et de sécurité. Ils travailleront également sur la connectivité avec différents dispositifs permettant une mise à jour régulière des systèmes.

L’arrivée du Sony Vision-S Concept sur les routes est donc une suite logique dans la carrière de ce laboratoire roulant. Mais alors qu’aucune version de série n’est prévue, le fabricant japonais brouille les pistes en annonçant aussi qu’il n’entrera jamais dans le domaine de l’automobile, même en matière de technologies embarquées.