N’échappant pas aux contraintes imposées par Bruxelles en matière d’émissions de CO2, Dacia songe à se tourner vers l’hybride pour éviter de lourdes amendes.

D’après Bloomberg, Dacia pourrait lancer un SUV hybride afin de réduire ses moyennes de CO2. Une rumeur qui fait écho aux déclarations d’Olivier Murguet, responsable des ventes chez Renault, qui a expliqué « qu’il était difficile d’imaginer que Dacia resterait en marge du mouvement » d’électrification lancé par bon nombre de constructeurs, dont sa maison-mère Renault.

S’agira-t-il d’un nouveau modèle ou d’une nouvelle déclinaison du Duster ? Pour l’heure, le mystère reste entier.

Idem quant à la technologie sur laquelle se basera la marque. Si les solutions ne manquent pas, encore faut-il en trouver une qui colle avec le positionnement « low cost » du constructeur. Alors qu’il semble peu probable que Dacia reprenne la technologie hybride rechargeable « e-Tech Plug-in » que s’apprête à lancer Renault sur ses Captur et Megane, le recours à un système plus conventionnel sera sans doute la piste privilégiée par le constructeur. Dacia pourrait ainsi reprendre la classique « e-Tech », attendue l’an prochain sur la Renault Clio hybride. A moins que la marque ne fasse encore plus simple en intégrant à ses modèles un système « mild-hybrid », beaucoup moins coûteux mais aussi moins efficace en matière de réduction de CO2.



Chez Dacia, cette offre hybride viendrait ainsi compléter ses projets dans le domaine de l’électrique. Alors que les rumeurs évoquent le lancement d’une première voiture électrique Dacia pour 2021, un prototype de Duster électrique a déjà été aperçu il y a quelques mois. Affaire à suivre…