Alors que les Model 3 et Model Y ont déjà fait la une de l’actualité en raison d’un problème similaire, c’est désormais au tour de la Tesla Model S de perdre des pièces de carrosserie en chemin.

Bien que les Tesla affichent une présentation soignée, la finition n’est pas encore un chapitre particulièrement maîtrisé par la marque. Si la Model S a su apprendre au cours de sa longue carrière, les Model 3 et Model Y sont pour le moment les principales accusées : la berline affiche quelques problèmes de peinture et peut perdre son pare-chocs arrière sur les flaques, alors que le Model Y, lui, a la faculté de se transformer en cabriolet.

Mais depuis peu, c’est la Tesla Model S qui est au centre de toutes les attentions suite à un problème similaire. Enregistrée par une dashcam en Chine, la berline électrique a vu son toit s’envoler vers les cieux alors qu’elle roulait sur une voie rapide.



Une réparation effectuée en dehors du réseau Tesla à l’origine du problème

Après être devenue virale en Chine et partout dans le monde, cette vidéo a poussé Tesla à prendre contact avec le conducteur de cet exemplaire. D’après la marque, ce toit aurait fait l’objet d’un récent remplacement chez un réparateur en dehors du réseau Tesla. En revanche, Palo Alto n’aurait pas souhaité s’exprimer davantage sur le problème.

Tesla a tout intérêt à prendre les devants dès l’apparition d’un problème de ce genre, même s’il ne concerne qu’un seul exemplaire à travers le monde : après les deux premiers épisodes, certains observateurs n’ont pas hésité à en faire une généralité. Ce qui pourrait faire naître une très mauvaise image de la marque, qui risquerait de lui coller à la peau pendant de très nombreuses années.