Militant écologiste avéré, le Pape François a reçu de Toyota une Mirai spécialement adaptée à ses conditions de déplacements.

Écologiste, le Pape François s’est exprimé souvent sur la question environnementale. Il a écrit notamment en 2015 un encyclique « d’écologie intégrale » nommé « Laudato Si’ ». Lors de l’évènement en ligne « Countdown » ce 10 octobre, il figurait dans la liste des célébrités et a prononcé un discours en faveur de la planète.  « Nous ne pouvons continuer à la presser comme une orange. Chacun de nous peut y jouer un rôle si nous nous y mettons tous aujourd’hui » a t-il déclaré.

Pour suivre ses propos, La Conférence des évêques catholiques du Japon (CBCJ en anglais) lui a offert un véhicule le plus proche de ses aspirations. Ainsi, la marque japonaise Toyota a conçu une version unique de sa berline à hydrogène, la Mirai.

Cette nouvelle Papamobile conserve l’avant du modèle d’origine, mais l’arrière est totalement modifié pour loger le Pape debout ou assis. En 2012, son prédécesseur, Benoît XVI, roulait en électrique au Vatican avec un Renault Kangoo ZE.

Publicité


Une voiture à eau bénite ?

Fonctionnant avec une pile à combustible produisant de l’électricité, dont le combustible est l’hydrogène, la Papamobile cru 2020 ne rejette que de l’eau. On pourrait aisément voir le Pape François recycler ceci en eau bénite et respecter le proverbe latin d’un certain Automobilum Propra : « qui recycles aquam in planeta currus honorat » (Celui qui recycle l’eau d’une voiture respecte la planète).

Papamobile hydrogène Toyota Mirai 2020

Le Pape François recevant sa Papamobile à hydrogène

Publicité