Toyota BZ Concept 2021 teaser

Toyota va redoubler d’efforts pour électrifier sa gamme. Le constructeur, qui va lancer six voitures électriques, veut multiplier ce nombre. Ce n’est pas moins de 15 véhicules du même genre qu’il veut désormais lancer en cinq ans.

Roi de la voiture hybride pendant 20 ans, Toyota a vu la concurrence se rapprocher sur son terrain. Pire, les autres marques ont amorcé leur passage à l’électrique et le constructeur japonais s’est laissé distancer. Mais dans sa course à la neutralité carbone, qu’il souhaite atteindre en 2050, le groupe prévoit un lancement massif de véhicules électrifiés. Ce sont en effet 70 modèles qui sortiront des usines avant 2025, dont 15 entièrement électriques.

Toyota veut multiplier les différents types de motorisations. À l’horizon 2025, la marque prévoit de vendre 80 % d’hybrides et hybrides rechargeables, 10 % d’électriques et de modèles à hydrogène et 10 % de thermiques. « Toyota continuera à investir dans différentes technologies à faible empreinte carbone et des solutions d’innovation », a écrit la marque. Elle promet « d’accéder aux besoins des clients dans chaque pays et chaque région. »

L’hydrogène, avec notamment la Mirai, restera au cœur des recherches de Toyota. Le géant japonais veut aussi travailler sur les carburants de synthèse et les biocarburants.



Avis de l'auteur

On veut évidemment croire en cette volonté de déployer 15 nouveautés électriques en moins de quatre ans. Mais il faut se rappeler que l’objectif initial de Toyota était la commercialisation de six voitures électriques à l’horizon 2025.

Le fait que la marque ne donne aucun détail sur ces 15 modèles n’a rien de rassurant, et semble surtout être une manœuvre de communication. Cela intervient juste après que plusieurs actionnaires du groupe ont menacé de se retirer face aux propos d’Akio Toyoda. Le patron du groupe nippon a plusieurs fois exprimé son scepticisme face aux technologies électriques. Le voir les réitérer la semaine dernière a poussé les investisseurs à menacer le constructeur. Compte tenu de leur crainte des effets d’annonce, la marque aura rapidement intérêt à détailler son offensive.