Présenté au précédent salon de Los Angeles, le Toyota RAV4 hybride rechargeable dévoile son prix, qui grimpe sans pudeur dans les sphères du segment premium.

Pionner de la motorisation hybride classique, pour ne pas dire auto-rechargeable, la marque japonaise s’incruste désormais dans le monde des SUV hybrides rechargeables avec le Toyota RAV4 éponyme.

Pour sa mission, le SUV japonais embarque le bloc thermique 2,5 litres essence et un moteur électrique arrière, qui forment la transmission intégrale AWD-i. La puissance totale disponible grimpe alors à 306 ch et autorise des performances intéressantes, avec un 0-100 km/h annoncé en 6,2 secondes. Alors que la capacité de la batterie située dans le plancher n’a pas encore été précisée, ce RAV4 hybride rechargeable promet une autonomie électrique de 65 km sur un cycle WLTP.

61.500 euros pour profiter de 65 km d’autonomie électrique

Passant sous le radar de l’administration fiscale avec 29 g/km de CO2, le SUV s’affiche toutefois au prix de 61.500 euros dans l’unique finition Collection. Ce qui représente tout de même une rallonge conséquente de 13.000 euros par rapport à la version initiale équivalente. Le ticket de caisse est aussi similaire aux 61.070 euros réclamé par l’Audi Q5 TFSI e en finition intermédiaire Design ou aux 61.800 euros d’un DS 7 Crossback e-Tense au physique plus séduisant.

Proposée au prix de 55.500 euros, la version du RAV4 réservée aux professionnels devrait rencontrer plus de succès. Mais là encore, la concurrence pourrait faire réfléchir a deux fois avant de signer le chèque.