Toyota vient d’annoncer le rappel de quelques 22.300 Prius+ et Auris hybrides en France en raison d’un possible "bug" logiciel dans le système de contrôle du module hybride.

« Les paramètres du logiciel de contrôle des unités de commande des moteurs/générateurs et du système hybride peuvent générer une dégradation de certains composants électroniques » explique le constructeur dans son communiqué. Dans certains cas, le véhicule pourrait passer en mode « sécurité » en limitant la puissance disponible voire même, plus rarement, devenir totalement inopérant.

Deux modèles concernés – Prius + et Auris Hybride

Si Toyota affirme ne pas avoir été informé d’un quelconque incident lié à ce problème, le constructeur a décidé de rappeler l’ensemble des véhicules concernés. En France, deux modèles font l’objet d’un rappel : les Auris hybrides et les Prius + dont la date de fabrication se situe entre mai 2010 et novembre 2014.

A l’échelle mondiale, plus de 620.000 véhicules sont concernés par ce rappel, dont 340.000 au Japon, 120.000 en Amérique du Nord et 160.000 en Europe.

Publicité


Une intervention gratuite en concession

En France, où 22.362 véhicules sont concernés, les propriétaires seront directement avertis par lettre recommandée avec accusé de réception. Ils devront se rendre en concession pour réaliser la mise à jour du logiciel de contrôle des unités de commande et du système hybride. Totalement prise en charge par le constructeur, l’intervention doit durer une trentaine de minutes.

Pour Toyota, ce rappel est un nouveau coup dur pour l’image de son système hybride puisqu’il intervient environ 18 mois après celui des Prius. A l’époque, le constructeur avait dû faire revenir près de 2 millions d’exemplaires de sa célèbre berline hybride, également pour un problème logiciel. Bref, vivement les voitures connectées qui, à l’instar de la Model S de Tesla, pourront se mettre à jour automatiquement et sans passage coûteux en concessions…

Publicité