Tesla utilisera la plus grosse presse hydraulique au monde pour mouler la partie arrière du Cybertruck. Avec une puissance allant jusqu’à 8 000 tonnes, elle bat le record de la presse hydraulique la plus puissante au monde, qui était celle utilisée pour le Model Y.

C’est Elon Musk lui-même qui a donné des informations au sujet de la fabrication du Tesla Cybertruck. Le milliardaire a confirmé que le design du pick-up était désormais dans sa version finale. Tesla prépare maintenant la fabrication du modèle, qui sera le plus imposant de sa gamme à sa sortie.

« Nous avons corrigé le design », a précisé Musk lors de la publication des résultats financiers 2020. « Nous allons bientôt commander le matériel nécessaire à la fabrication du Cybertruck. Et nous allons utiliser des presses hydrauliques plus grosses pour l’arrière du Cybertruck. C’est un plus gros véhicule et nous avons une longue benne qui va supporter une grosse charge utile. Nous utiliserons une presse hydraulique de 8 000 tonnes pour le moulage arrière, après celle de 6 000 tonnes pour le Model Y. »

Les SUV et pick-up vont réduire leur nombre de pièces

La presse hydraulique du Model Y a ainsi été décrite par Musk comme la plus puissante au monde. Mercedes avait utilisé dans les années 90 une presse-transfert d’une puissance de 7 300 tonnes. Mais le fonctionnement des deux engins est suffisamment différent pour qu’ils ne rentrent pas dans la même catégorie.



Le cas de celle qui permettra de fabriquer le Cybertruck permet toutefois de mettre tout le monde d’accord, puisque sa puissance est sans égal sur une machine de ce type. En utilisant ses presses géantes, l’objectif pour Tesla est de réduire le nombre de pièces et donc de simplifier la fabrication. Le Tesla Model Y a été le premier à recourir au processus. Sa partie arrière est désormais composée d’une seule et même pièce principale, contre environ 70 auparavant.