Commentant l’envolée de l’action du groupe californien, le président de PSA estime que les investisseurs « prennent un risque considérable ».

Carlos Tavares n’a pas sa langue dans sa poche et nous le prouve une nouvelle fois. A l’occasion d’un événement organisé au siège du groupe, à Rueil-Malmaison, le PDG de PSA a commenté la situation de Tesla.

Jugeant « survalorisé » le montant de l’action du constructeur, le dirigeant estime que les investisseurs « prennent un risque considérable, énormissime ». Pour Carlos Tavares, cette envolée du cours de l’action du groupe californien s’explique par « l’idée que Tesla pourrait prendre tout le marché par (sa) démarche électrique et éventuellement par une certaine forme d’innovation dans le système de distribution des véhicules ».

« Tesla ne m’agace pas du tout. Je me préoccupe de PSA. La survalorisation de Tesla, je laisse cela à l’appréciation des investisseurs. Si un jour ça fait « pschitt », eh bien, ça fera « pschitt »Nous considérons que Tesla est un concurrent comme un autre. Du point de vue de la maîtrise de la technologie et des objets de mobilités, sûrs, abordables et propres, nous serons parfaitement capables de concourir avec lui » a-t-il ajouté.

Avec 370.000 véhicules électriques livrés en 2019, le groupe d’Elon Musk est aujourd’hui valorisé à 120 milliards de dollars. C’est 8 fois plus que le groupe français (14,5 milliards) qui a pourtant écoulé 3,5 millions de véhicules en 2019.

 TeslaPSA
Immatriculations 20190,37 million3,5 millions
CA 201922 milliards d’euros75 milliards d’euros
Valorisation120 milliards d’euros14,5 milliards d’euros