Le constructeur américain de voitures électriques serait condamné à payer une amende de 12 millions d’euros.

L’agence fédérale de l’environnement accuse Tesla de ne pas se conformer, entre autres, aux obligations légales en vigueur en Allemagne qui imposent de reprendre les batteries des véhicules en fin de vie.

À Palo Alto, on minimise l’incident en assurant que les packs sont habituellement récupérés et que le problème serait avant tout administratif.

Die Welt rappelle « la loi allemande qui stipule que les fabricants de voitures électriques doivent reprendre les batteries qu’ils vendent ou désigner un partenaire » pour cette opération.



Tesla a fait appel de cette décision. La firme est désormais dans l’attente de l’évolution de cette procédure, espérant une réduction de la peine, si ce n’est sa suppression pure et simple.

Le constructeur ne semble pas craindre à ce jour un impact négatif de ses activités en Allemagne.

Le quotidien allemand a tenté sans succès d’obtenir une explication auprès de l’agence fédérale de l’environnement. La réponse de l’organisme a été catégorique : « Nous ne sommes pas autorisés à commenter les procédures en cours ».