Essayer Tesla, Rivian, Arrival : les marques de voitures électriques se restructurent ?

Configurez votre véhicule Tesla, Rivian, Arrival : les marques de voitures électriques se restructurent ou demandez un essai gratuitement.

Les constructeurs de voitures électriques subissent la crise de plein fouet. Plusieurs d’entre eux ont dû se restructurer ou licencier des employés.

Tesla a choisi cette dernière option, comme on le savait après les propos d’Elon Musk. Le milliardaire a expliqué que son entreprise allait supprimer 10 % de ses effectifs après qu’il a eu un « mauvais pressentiment ».

On en sait davantage sur ces licenciements, et ceux-ci sont plus importants que le plan initial. Musk avait promis que seuls des salariés quitteraient l’entreprise, mais tous sont concernés. Les pigistes et intérimaires, que la loi américaine regroupe sous le statut de travailleurs horaires, subissent aussi les licenciements.

Initialement, ces travailleurs horaires devaient remplacer les employés ayant subi un licenciement. Le plan de licenciements de Musk est donc plus important que prévu.

À lire aussi Voilà à quoi ressemble la future voiture électrique d’Uber

Mais Tesla n’est pas le seul constructeur américain de voitures électriques à être dans cette situation. Ainsi, la start-up Rivian pourrait, elle aussi, décider de nombreux licenciements.

RJ Scaringe, le PDG de Rivian, a ainsi envoyé un mail à tous ses employés, expliquant qu’il discutera le sujet de possibles licenciements ce vendredi. La firme a connu de grandes difficultés de production, faisant chuter sa valeur boursière.

Enfin, Arrival a également prévu une restructuration, dans un communiqué de presse. L’entreprise veut commencer la production de son van électrique avant l’automne, et devra pour cela économiser. La marque prévoit ainsi de réduire ses dépenses de 30 %, prévoyant que cela pourrait toucher 30 % des effectifs.