L’année dernière, 3 Tesla Model S avaient pris feu en l’espace de quelques semaines. Ce mois ci, une quatrième voiture s’enflamme à Toronto, dans des circonstances différentes cette fois…

Alors que les trois premiers résultaient de dommages causés sur la batterie lors d’un accident ou d’une recharge sur une borne défectueuse, cette dernière combustion spontanée aurait débuté sans raisons apparentes.

La berline électrique aurait pris feu peu de temps après que son propriétaire l’ait garée, sans qu’elle ne soit branchée à rien.

Tesla Motors a été réactif. Il rassure : « La Model S a toujours les meilleurs résultats en terme de sécurité. Dans ce cas précis, nous ne connaissons pas encore les causes précises de l’incident, mais nous avons déterminé qu’il n’est dû ni à la batterie, ni au système de chargement, ni à l’adaptateur, ni à la prise, puisqu’aucun de ces composants n’a été touché par le feu. »

Publicité


Le constructeur californien s’est empressé d’envoyer des employés sur place et a proposé de réparer les dommages causés, offre qu’a refusé le propriétaire du véhicule.

Nous vous avions demandé votre ressenti sur les incidents de 2013, et vous étiez 372 a nous confier ne pas douter de la sécurité de la Model S.

Capture d’écran 2014-02-17 à 11.38.03

Les résultats de cette enquête révéleront-t-ils une anomalie ?

Publicité