Tesla a décidé de produire le Model Y dans toutes ses usines, aussi bien aux États-Unis qu’en Chine et en Europe, afin de limiter les exportations depuis son usine californienne de Fremont. Ainsi, la Gigafactory de Shanghai produira désormais les exemplaires du SUV destinés au marché chinois, tandis que la future infrastructure de Berlin concevra ceux mis à la vente en Europe.

Pour les exemplaires chinois de son Model Y, Tesla s’est associé à LG Chem, qui deviendra fournisseur des cellules de batteries pour le SUV dans l’Empire du Milieu. Il s’agit bien d’un contrat d’exclusivité, LG Chem devenant le seul fabricant de cellules du groupe californien sur ce marché.

La production des premiers Model Y en Chine va être bientôt lancée, afin de procéder aux premières livraisons en début d’année prochaine. Le choix des cellules a été entériné par Tesla. Ce dernier a opté pour une technologie NCM, composée de nickel, de cobalt et de manganèse.

Le fournisseur chinois CATL, dont les batteries équipent les Model 3, n’a pas été retenu pour ce nouveau modèle, tout comme le Japonais Panasonic, qui est lui aussi un allié de longue date de Tesla. Cette phase est une transition pour la marque d’Elon Musk, qui a présenté en septembre ses futures cellules, qui seront produites par la marque aux États-Unis et équiperont dans plusieurs années la totalité de ses modèles.

Publicité


Publicité