Des propriétaires de Tesla ont été facturés pour des mises à jour qu'ils n'auraient jamais commandées. Un couac qui semble déconcerter les services après-vente de la marque.

Débité de plusieurs milliers de dollars pour une mise à jour Tesla jamais commandée ? C’est la mésaventure rapporté par un client Tesla au média Electrek. Le propriétaire américain d’une Model 3 a été surpris de pouvoir utiliser les fonctions de conduite autonome alors qu’il n’avait pas activé l’option au préalable. En consultant la rubrique dédiée aux achats sur l’application smartphone du constructeur, l’homme constate la présence de deux factures. « Une pour le mode performance boost et l’autre pour le FSD [le système de pilotage automatique, ndlr] » explique t-il.

Sa carte de crédit aurait été débitée de 9700 dollars (8685 euros). Une somme conséquente que l’utilisateur entend bien se faire rembourser, affirmant qu’il n’a jamais souhaité acheter ces fonctionnalités. Problème, le service client de Tesla lui rétorque que cela « ne peut pas être acheté accidentellement ». « C’est définitif, nous ne pouvons plus le supprimer de la voiture » annonce l’interlocuteur de la marque. Une réponse glaciale que d’autres clients dans la même situation déclarent avoir également subi. « Ce serait comme si vous achetiez une maison, que vous décidiez ne pas l’aimer, puis demandiez un remboursement de l’entrepreneur » s’est vu adresser un des propriétaires lésés.

Interpellé sur Twitter, Elon Musk a toutefois rassuré. « Je viens de voir ça aujourd’hui. Les remboursements Tesla, en général, devraient être faciles à obtenir par voie électronique et certainement via le service client. La question sera considérée » a expliqué le boss de Tesla. Et vous ? Avez-vous déjà rencontré ce genre de souci avec l’application et le service après-vente de Tesla ?

Publicité


Publicité