Logo de Tesla

Afin de soutenir sa production, Tesla aurait signé un nouvel accord de cinq ans avec Yahua, un fournisseur chinois de lithium.

Figurant parmi les principaux matériaux d’une batterie, le lithium est particulièrement prisé par les fabricants. Notamment Tesla, dont les volumes de production ne cessent d’augmenter. Pour tenir le rythme, la marque californienne a signé un accord avec Yahua, un fournisseur chinois, pour une durée de cinq ans.

D’après l’agence Reuters, qui a relayé l’information, l’industriel chinois aurait annoncé ce nouvel accord, évalué à une valeur totale du contrat entre 630 millions et 880 millions de dollars jusqu’au terme de l’engagement en 2025. D’après les analystes du cabinet Daiwa Capital Markets, toujours cités par Reuters, cette valeur se traduirait par un volume d’hydroxyde de lithium de 63 000 à 88 000 tonnes, soit 12 600 à 17 600 tonnes par an.



Les volumes attendus devraient donc correspondre aux capacités de Yahua, qui vient de faire sortir de terre une usine de production capable de délivrer 20 000 tonnes par an. Ce qui correspond au double de sa capacité précédente.

Rappelons que Tesla continue également de s’approvisionner chez Gangfeng Lithium en Chine. Toujours au chapitre batterie, LG Chem a récemment fait savoir officieusement que ses capacités de production seront doublées pour répondre à la demande de Tesla.