Tesla Autopilot Model 3

Amélioré de manière régulière, le système de conduite semi-autonome de Tesla sera environ 1.000 € plus cher à partir de cet été et augmentera encore à l’avenir.

Pionnier dans la conduite semi-autonome, Tesla continue à y changer ses pratiques tarifaires. En 2015, la marque avait lancé cette option sur les Model S et X. Au départ vendue 2.700 €, celle-ci a grimpé à 6300 euros au fil des années. Mauvaise nouvelle,  une nouvelle hausse de tarif est attendue.

Sur Twitter, Elon Musk a annoncé que le prix du FSD (full self driving ou Capacité de conduite entièrement autonome) sera plus élevé. Il augmentera d’environ 1.000 $ à partir du 1er juillet 2020, et probablement de 1.000 € en Europe. Le tarif de cette option sera donc de 7.300 €, contre 6.300 aujourd’hui.

« Le prix du FSD continuera à augmenter, le logiciel se rapprochant d’une conduite totalement autonome » ajoute le PDG dans un tweet, « en cela, la valeur du FSD est sans doute au-delà de 100.000 $ ». En 2019, lors de la présentation de la nouvelle puce et des améliorations technologiques, Musk voyait une Model 3 robotaxi comme un investissement. Il estimait qu’une mise à disposition de la voiture reviendrait jusqu’à 30.000 $/an.

Mais comme souvent, les annonces et grandes phrases rencontrent des retards. Il avait ainsi annoncé que les Model 3 deviendraient robotaxis avec une future mise à jour en 2020. Comme le prouvait notre essai de mars, l’Autopilot était loin en avance sur la concurrence, mais encore très perfectible. Très sûre sur autoroutes et voies rapides, la conduite 100% autonome reste impossible aujourd’hui en ville.

Capture site Tesla Model 3 mai 2020

Capture du site Tesla, avec l’option Autopilot « Conduite entièrement autonome » facturée 6.300 € en mai 2020