Au Japon, un programme de recherche dirigé par l’Université Kumamoto auquel est associé Nissan fait appel à la technologie de la Leaf pour électrifier un autobus.

Baptisé « Yoka ECO Bus », ce bus 100 % électrique sera testé à compter du mois prochain et fera appel à trois batteries, trois moteurs électriques et trois onduleurs directement issus de la Leaf. Associé au projet, Nissan développera une boîte de vitesse dédiée et apportera son expertise technique.

« Nous espérons améliorer l’environnement du Japon en normalisant la fabrication de bus électriques avec l’aide du savoir-faire des constructeurs automobiles », a déclaré Toshiro Matsuda, professeur à l’Université de Kumamoto et leader du projet. En reprenant des composants déjà fabriqués à grande échelle dans le secteur automobile, l’Université souhaite parvenir à proposer des bus électriques à la fois performants et compétitifs.

Publicité


Publicité