Fer de lance des jeunes start-ups de voitures électriques, Rivian semble inspirer confiance aux investisseurs alors qu’elle n’a encore produit aucun modèle. Entre nouveaux investisseurs et surenchère parmi ceux existants, la valorisation de la jeune marque pourrait atteindre dans les prochains mois les 25 milliards de dollars.

Il n’est évidemment pas question de remettre en cause la pertinence ni le mérite de Rivian, qui a attiré jusqu’ici des investisseurs plus que sérieux à l’image de Ford ou encore Amazon, et n’aurait pas sécurisé des partenaires si prestigieux sans un avenir radieux. Mais une valorisation à cette hauteur a de quoi impressionner, alors que ses modèles R1T et R1S n’en sont qu’à la phase de réservation.

En 2021, ils vont devenir réalité avec les premières livraisons de la Launch Edition pour chacun des deux modèles. Mais selon Bloomberg, il y aura aussi une nouvelle série d’investissements cette année, avec de nouveaux fonds injectés par les investisseurs déjà connus, parmi lesquels on compte aussi Cox Automotive, tandis que de nouveaux partenaires seraient également sur les rangs, mais tiennent à rester anonymes.

À ce rythme, Rivian devrait rapidement avoir une valorisation plus élevée que celle de l’un de ses investisseurs, Ford, qui s’établit à 33 milliards de dollars. Cela confirme de nouveau la grande valeur boursière des marques 100 % électriques, puisque l’on sait que Tesla est devenu cette année le constructeur automobile le plus valorisé en juillet, avant que sa valeur ne s’envole pour dépasser aujourd’hui 500 milliards de dollars.