Logo Peugeot 2019Logo sur la Peugeot e-208 2019

Le groupe français a confirmé qu’il lancerait son retour dans la production de véhicule à pile à combustibles dans son nouveau plan triannuel Push to Pass 2019-2021.

En marge des résultats financiers 2018 publiés ce 26 février, le groupe tricolore a remis à jour sa stratégie triannuelle. Nommée « Push 2 Pass » et donnant les objectifs à l’horizon 2021, elle nous informe que PSA compte créer une offre de véhicules à hydrogène. En revanche, ces modèles à pile à combustible seront seulement livrés à des flottes professionnelles.

Depuis la Peugeot 207 e-pure présentée au Mondial 2006, l’hydrogène avait disparu des plans du constructeur tricolore. Toutefois, l’avenir de l’automobile va se conjuguer en partie avec cette technologie, poussant le groupe à faire demi-tour. L’acquisition d’Opel y est aussi pour quelque chose, car son centre de R&D de Rüsselheim est chargé du projet nous a précisé PSA. L’ancien propriétaire GM y avait expérimenté longtemps l’hydrogène, jusqu’en 2014 avec ses prototypes HydroGen4.

Le 24 avril 2018, Carlos Tavares avait déjà abordé le sujet de l’hydrogène lors de l’assemblée générale des actionnaires. « Vous verrez l’année prochaine des initiatives très visibles » avait-il annoncé. Cependant, PSA nous a confirmé que cette échéance a été compromise, du fait de l’accélération de l’électrification. Le groupe envisage 50% de ses gammes avec version hybride ou électrique, une part qui grimpera à 100% en 2025.