La coentreprise née du groupe PSA et de l’équipementier Punch Powertrain fournira les transmissions embarquées à bord de futurs véhicules hybrides légers et hybrides-rechargeables.

Le groupe PSA renouvelle son partenariat avec le fabricant belge de boîte de vitesse Punch Powertrain. Les industriels ont lancé le 17 septembre 2020 les opérations de leur seconde coentreprise baptisée « Punch Powertrain PSA e-transmissions ». La joint-venture assurera la conception des transmissions « DT2 » qui seront exploitées par les futures générations de véhicules hybrides légers 48 V et hybrides-rechargeables.

Il s’agit d’une boite à double embrayage économique, spécialement conçue pour intégrer un moteur électrique grâce à une réduction du volume occupé. La transmission accepte jusqu’à 20 kW (27 ch) de puissance en hybridation légère et 90 kW (122 ch) en hybride-branché. Les économies de carburant sont respectivement estimées à 15 et 75 % par le fabricant.

Détenue à 61 % par Punch Powertrain, la coentreprise débute avec 300 employés transférés par l’équipementier. Les transmissions seront conçues sur les sites de Saint-Trond en Belgique et d’Eindhoven en Hollande. Durant l’été 2020, une première joint-venture avait été créée pour cadrer l’assemblage des transmissions DT2, qui sera effectué dans l’usine PSA de Metz en France.

Publicité


Publicité