Ford e-Transit - Usine de Kansas City

Essayer Pour soutenir ses plans dans l’électrique, Ford va embaucher massivement ?

Configurez votre véhicule Pour soutenir ses plans dans l’électrique, Ford va embaucher massivement ou demandez un essai gratuitement.

Ford poursuit son plan d’électrification qui se traduit à présent par un vaste plan d’embauche en Amérique du Nord. 6 200 emplois seront ainsi créés, dont l’essentiel en lien direct avec des modèles électriques.

Ford espère écouler plus de 2 millions de voitures électriques par an dans le monde en 2026. À ce stade, le groupe à l’ovale bleu estime que cela lui permettra de rattraper Tesla… Bien entendu, l’Amérique du Nord a un grand rôle à jouer dans ce plan et Ford compte bien accentuer sa présence sur son marché le plus porteur, celui du véhicule utilitaire.

Le plan tout juste annoncé évoque ainsi le F150 Lightning, le e-Transit et un tout nouveau véhicule utilitaire. Plus la confirmation des nouvelles générations de Mustang et Ranger dans leur usine actuelle de Flat Rock Assembly Plant et Michigan Assembly Plant dans le comté de Wayne (Michigan).

C’est d’ailleurs le Michigan qui engrange le gros des 6 200 emplois et des 3,7 milliards, avec 3 200 emplois et 2 milliards de dollars qui iront en majorité à l’augmentation de capacité de production du F150 Lightning.

À lire aussi Pick-up électrique – Combien consomme un Ford F-150 Lightning tractant une remorque de 7 mètres ?

C’est pour l’Ohio qu’arrive potentiellement le programme le plus intéressant. Ford prévoit 1 800 nouveaux emplois et 1,5 milliard de dollars pour son usine Ohio Assembly Plant à Avon Lake. Ici, le groupe annonce la mise en production d’un tout nouveau véhicule utilitaire électrique, sans en préciser le nom. S’agit-il du e-Transit Custom ou d’un modèle inédit ?

Le Missouri enfin verra la création de 1 100 emplois et un investissement de 95 millions pour augmenter la production du fourgon électrique e-Transit dans l’usine de Kansas City. Tout comme le F150 domine le marché du pick-up, le Transit domine celui du fourgon. Ford compte donc maintenir sa position avec le passage à l’électrique alors que de nouveaux acteurs cherchent à grignoter ce marché (GM/Brightdrop, Rivian…).

On notera aussi une évolution dans les méthodes. Ford rompt avec la tradition en publiant ces projets de nouveaux programmes industriels en dehors des traditionnelles négociations avec l’UAW, dont le prochain round doit avoir lieu en 2023.

À lire aussi Tesla : pour tenir ses objectifs, Musk met ses employés sous pression