Pour rattraper son retard à l’allumage face à Tesla et aux nouvelles marques chinoises, Volkswagen veut entièrement restructurer son usine principale.

Pour Volkswagen, Tesla et les marques chinoises sont les cibles à abattre, et pas seulement en matière de fiche technique : d’après Wolfsburg, ils produisent tous plus vite, moins cher et avec des standards de qualité européens. De quoi déclencher une réunion de crise chez Volkswagen, comme l’indique News.in-24.

Ainsi, Herbert Diess et Ralf Brandstätter, les patrons du groupe Volkswagen et de la marque éponyme, ont réuni 120 cadres supérieurs à Wolfsburg afin de prendre le taureau par les cornes : pour eux, Volkswagen est trop lent et trop cher par rapport à ses concurrents, notamment Tesla qui ne devrait plus tarder à ouvrir les chaînes de la Gigafactory de Berlin.

Volkswagen ID.3 usine Zwickau 2020

Une Model 3 est fabriquée trois fois plus vite qu’une ID.3

En perte de vitesse sur les différents marchés mondiaux, comme en Chine où la grande majorité des clients se dirigent vers des marques nationales en matière de voiture électrique, Volkswagen surveille aussi Tesla qui, d’après les études de la marque, produirait sa Model 3 trois fois plus vite qu’une ID.3 à Zwickau.

Pour atteindre ses ambitions, Volkswagen serait sur le point d’adopter une mesure radicale : détruire, repenser et reconstruire l’usine principale de Wolfsburg afin d’améliorer sa productivité. Ce qui permettrait de faire sortir plus vite les voitures des chaînes et ainsi réduire les coûts de production. Mais pour le moment, aucun coup d’envoi n’a été communiqué par les deux patrons.