Non contente d’un record sur le Nürburgring, la Porsche Taycan s’offre la tête du classement sur la piste américaine de Road Atlanta.

Pour continuer de briller dans le segment fermé des berlines sportives et électriques, la Porsche Taycan quadrille la planète en long, en large et en travers pour décrocher de nouveaux records. La berline de Zuffenhausen a tout récemment posé ses roues à Road Atlanta pour boucler un tour canon.

Non loin du siège social de Porsche Cars North America, le circuit Michelin Raceway Road Atlanta est l’un des mythes bitumés de l’autre côté de l’Atlantique, au même titre que Laguna Seca ou Willow Spring. Soit le terrain parfait pour laisser exprimer les mécaniques, et les discours marketing.



Un double record sur la piste

Au terme des 4,088 km de la piste vallonnée, la Porsche Taycan Turbo S pilotée par Leh Keen a décroché un chrono de 1’33’88, soit un record du tour dans la catégorie des voitures électriques, où elle ère seule. À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire, certes, mais le temps décroché n’a pas à rougir puisqu’il fait de la Taycan la berline la plus rapide sur ce tracé.

Porsche est plutôt fidèle à ce circuit, où il détient d’autres records plus représentatifs. Notamment celui de la Porsche 911 GT2 RS, qui occupe la première place du podium dans la catégorie des voitures de série avec un chrono de 1’24’’88. Mais il serait sans doute plus intéressant de limer le bitume de Laguna Seca, où la Tesla Model S Plaid et la Lucid Air attendent la Taycan de pied ferme.