Après la Panamera e-Hybrid, Porsche se penche sur le cas du Cayenne éponyme : une plus grosse batterie permet d’augmenter l’autonomie de toute la gamme.

Tout récemment, Zuffenhausen a dévoilé la nouvelle mouture de la Porsche Panamera, dont des versions hybrides rechargeables retouchées. De ce fait, la marque allemande ne pouvait pas faire l’impasse sur le Cayenne e-Hybrid, best-seller de Porsche.

Comme la limousine, le Porsche Cayenne troque sa batterie de 14,1 kWh pour une unité de 17,9 kWh. Ce gain permet au SUV d’avouer désormais une autonomie tout électrique de 48 km, ou de 42 km avec la surpuissante déclinaison Turbo S e-Hybrid.

Pas de malus pour le Turbo S e-Hybrid de 680 ch

Toutes les déclinaisons embarquent la même configuration mécanique. Le moteur électrique de 136 ch pour 400 Nm de couple vient en complément du bloc thermique et prend place dans la boîte Tiptronic S à huit rapports. Ensemble, ils portent la puissance totale à 462 ch dans le Cayenne e-Hybrid et à 680 ch dans le Cayenne Turbo S e-Hybrid.

Toutes ces motorisations sont disponibles sur les déclinaisons conventionnelles ou sur les versions Coupé. Le Porsche Cayenne e-Hybrid ouvre la gamme au prix de 94 857 € et réclame 4 800 € de plus pour le e-Hybrid Coupé. Les versions Turbo S e-Hybrid, qui échappent aussi au malus (110-122 g/km de CO2), réclament un chèque de 175 377 € ou de 179 097 €.