Avec pour objectif d’étudier l’intégration des énergies alternatives sur une partie de sa flotte, la Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris (BSPP) vient de débuter en partenariat avec Volkswagen les tests d’une Golf et de deux Up 100 % électriques.

Au total, le test devrait durer 6 mois et se déroulera en conditions réelles d’intervention. Il doit permettre de définir si les véhicules électriques sont adaptés aux usages des Sapeurs-Pompiers de Paris, notamment pour les missions de proximité.

Modèles 100 % électriques, la Volkswagen e-Golf et la Volkswagen e-Up! proposent une autonomie respective de 190 et 160 kilomètres.

A noter qu’il ne s’agit pas des premiers véhicules électriques qu’expérimentent les sapeurs-pompiers de Paris. En 2012, plusieurs exemplaires de la Renault Twizy avaient déjà été testés par la BSPP.

Publicité


Le Multifuel et le GNV également à l’essai

Au-delà du tout électrique, les Pompiers de Paris testent également deux autres technologies alternatives en collaboration avec Volkswagen :

  • la Golf MultiFuel E85, un modèle capable de rouler avec tous les carburants essence disponibles sur le marché et notamment le superéthanol-E85 composé de 65 à 85 % d’éthanol avec un coût de 0.8 €/l.
  • le gaz naturel avec la mise à disposition par Volkswagen d’un exemplaire du Caddy GNV, un utilitaire autorisant 300 à 500 kilomètres d’autonomie.

Pour les Sapeurs Pompiers de Paris, il s’agit d’évaluer les avantages et inconvénients de chaque technologie en vue de remplacer progressivement une partie de sa flotte.

La Golf Multifuel E85 fait également partie des véhicules testés par les Sapeurs Pompiers de Paris

La Golf Multifuel E85 fait également partie des véhicules testés par les Sapeurs Pompiers de Paris

Publicité