Conçu sur la base d'une plateforme électrique dédiée, ce futur SUV compact électrique proposera 450 km d'autonomie. Mise en production attendue en 2021.

Lors du CES de Las Vegas en janvier 2019, le groupe asiatique avait annoncé une nouvelle plateforme e-GMP. À destination uniquement de voitures électriques, elle n’avait néanmoins donné aucune date ni type de véhicules proposés.

Cette semaine, Business Korea nous donne quelques nouvelles de cette base technique, qui serait dans sa « phase finale de développement ». En priorité, elle servirait à un SUV électrique, dont l’autonomie est estimée à 450 km. D’autres modèles suivront, chez Hyundai mais également Kia.

Toujours selon le média coréen, un premier prototype interne serait visé pour le mois de décembre 2019. Sous le nom de code « NE », cette présérie sera suivie par une présentation en juin 2020, puis une production en série début 2021.



A ce stade, les fournisseurs de batteries partenaires ne seraient pas encore sélectionnés par le groupe Hyundai. Pour rappel, les Ioniq et Kona electric utilisent les batteries de LG Chem, sauf en Chine où la marque travaille avec CATL, tandis que les Kia e-Soul et e-Niro roulent avec des cellules SK Innovation.