Des scooters électriques en libre service. C’est la nouvelle proposition d'Anne Hidalgo, entre le Vélib’ et l’Autolib’ : le Scootlib’.

Il avait été question de proposer des Vélib’ électriques. Toujours d’actualité, ce service deviendrait complémentaire à celui déjà en place. En adition à cela, on pourrait bientôt voir apparaître le Scootlib’.

« Ce système existe ailleurs, à Barcelone et San Francisco, dans des versions différentes. Nous souhaitons l’adapter à Paris, où on constate une envie croissante de se déplacer en deux-roues motorisé » déclare la première adjointe au maire de Paris.

L’objectif ne serait pas d’en faire une initiative purement parisienne, mais de développer ce service à échelle nationale. Anne Hidalgo parle de 3 000 à 5 000 Scootlib’ et de 700 stations de rechargement.



Rechargeables en 3 heures, ces scooters auraient une autonomie de 40 à 90 km. Ils seraient aussi équipés de GPS, donc géolocalisables en cas de vol, et pourraient être reliés aux smartphones des utilisateurs pour l’inscription, la réservation, la localisation de bornes en fonction de leur disponibilité…

Deux modèles sont étudiés : l’équivalent d’un 50cm3 (conduite autorisée dés 14 ans avec le BSR) et d’un 125cm3 (16 ans, permis A1).

Concernant les casques, ils seraient nettoyés, désinfectés et contrôlés régulièrement. Leur emplacement est à déterminer : à l’avant comme à Barcelone, dans le topcase comme à San Francisco, ou plutôt sous la selle ?

Et vous ? Le Scootlib’, vous en pensez quoi ?

À lire en anglais sur CleanRider.comWill Paris soon have an electric-scooter sharing program?