Modèle iconique de la marque allemande, la Mercedes Classe S vient d'être dans une version entièrement renouvelée.  Si les motorisations essence et diesel seront proposées immédiatement, il faudra attendre 2021 pour voir arriver la version hybride rechargeable.

Sans véritable révolution par rapport à la génération actuelle, le style extérieur évolue vers plus de rondeurs. Les dimensions ont toutefois été revues à la hausse. Avec 5,18 m de longueur, la nouvelle Classe gagne 5,4 cm par rapport à sa devancière. Même constat sur la hauteur (1,50 m, + 1 cm) et l’empattement (3,10 m, + 7,1 cm).

A l’intérieur, les changements sont plus importants. Au centre du tableau de bord trône une grande console centrale. Installée en position verticale, comme sur la Tesla Model S, celle-ci varie de 11,9 à 12,8 pouces de diagonale selon la version et les options choisies. Numérique, l’instrumentation peut être complétée par un dispositif d’affichage tête haute qui projette les informations directement sur le pare-brise.

Environ 100 km d’autonomie en électrique

Proposée pour la première fois dans une version mild-hybrid dotée d’un petit moteur « EQ Boost » de 16 kW, la nouvelle version du vaisseau amiral de Mercedes sera également déclinée dans une version hybride rechargeable dont la commercialisation interviendra en 2021.

A ce stade, la marque n’a pas communiqué d’information technique sur cette nouvelle version branchée. Seule et unique promesse : une autonomie électrique d’environ 100 kilomètres. De quoi laisser présager le recours à une batterie d’une capacité comparable à celle du Mercedes GLE 350 de dont la nouvelle version autorise 99 km d’autonomie grâce à un pack de 31,2 kWh.

Sur la nouvelle Classe S, les poignées sont rétractables.