Conçu pour l’Europe, le nouveau poids-lourds à hydrogène de Nikola devrait entamer sa production entre 2022 et 2023…

Jusqu’ici concentré sur le marché américain, Nikola Motors s’attaque officiellement au Vieux Continent. Plus proche des spécificités européennes en matière de réglementation poids-lourds, le Nikola Tre arbore un look beaucoup moins futuriste que la version américaine. Côté technique, il embarque une pile à combustible capable d’alimenter des moteurs électriques allant de 500 à 1000 chevaux selon la configuration choisie. En termes d’autonomie, le constructeur revendique 500 à 1000 kilomètres selon la taille du réservoir, soit moins que les 1600 kilomètres promis par la version américaine.

Promettant des fonctionnalités autonomes de niveau 5, le camion à hydrogène Nikola Tre n’est encore qu’un concept. Un premier prototype sera dévoilé en avril prochain tandis que les premiers tests routiers seront organisés en Norvège d’ici à 2020.

Cherchant un site pour industrialiser la version européenne de son camion, Nikola prévoit de démarrer la production entre 2022 et 2023, soit à peu près à la même date que la version nord-américaine.  Affaire à suivre !

Nikola Tre : un camion à hydrogène pour le marché européen
4.5 (90%) 8 votes