Ce week-end à Londres, le brésilien Nelson Piquet Junior a remporté le premier titre de champion du monde de Formule E. L'écurie e.Dams Renault arrive quant à elle en tête du classement constructeur.

Fils du triple champion du monde de Formule 1, Nelson Piquet Junior a remporté ce week-end à Londres le premier championnat de Formule E au terme d’une saison composée de 11 manches.

Nelson Piquet Junior a finalement triomphé malgré le fait qu’il n’ait remporté aucune des deux manches londoniennes, Sebastien Buemi (e.dams Renault) ayant remporté la première et Sam Bird (Virgin Racing) la seconde. Il boucle ainsi le championnat avec un total de 144 points, devançant d’un seul petit point Sébastien Buemi (e.dams Renault). Le pilote brésilien Lucas di Grassi (Audi Sport ABT) se classe quant à lui troisième avec 133 points.

« C’était vraiment un championnat difficile », a déclaré Nelson Piquet Jr dans une dépêche AFP. « Nous avons travaillé très dur depuis le début de la saison, quand nous étions vraiment perdus: je n’imaginais même pas monter sur le podium d’une seule course. Nous avons réussi à renverser la tendance, je me suis bien adapté à la voiture et tout s’est amélioré peu à peu. »



formule_e_final_londres

E.dams Renault en tête du classement constructeur

Si Sebastien Buemi a raté de peu la victoire en championnat, l’équipe e.Dams Renault se classe largement en tête du classement constructeur avec un total de 232 points cumulés.

Le tandem Sebastien Buemi/Nicolas Prost arrive ainsi loin devant les écuries Dragon Racing et Audi Sport ABT qui occupent la seconde et troisième place avec un total respectif de 171 et 166 points.

constructeur_classement_for