La Mia Blue Star

Les difficultés d’Heuliez ont mis MIA sous les feux de la rampe médiatique. L’entreprise souhaite clarifier sa situation.

Le petit constructeur de voitures électriques tient à rappeler qu’il est indépendant de Heuliez et qu’il a le soutien de son actionnaire principal, Edwin Kohl.

Cette mise au point intervient à la suite du départ du directeur général de MIA dans un contexte ou les ventes du constructeur ralentissent.

Voici le communiqué officiel diffusé par MIA :

Publicité


 Cerizay, le 11 avril 2013 

  •  Mia electric tient à rappeler que la société est complètement indépendante depuis juillet 2010. Mia electric est aujourd’hui autonome dans la fabrication de ses châssis (sous traités à Heuliez au début de la commercialisation de la mia). 
  •  Mia electric est détenue par un actionnaire majoritaire, M. Edwin Kohl, qui apporte son soutien à la société. Mia electric s’appuie aujourd’hui sur le potentiel de ventes dans les mois à venir (gain de l’appel d’offre de l’UGAP, nouveaux marchés européens) et sur les évolutions récentes du véhicule (pack climatisation et kit grand froid) pour poursuivre son développement. 
  • Mia electric annoncera sa nouvelle organisation prochainement. A cette occasion, l’actionnaire principal, M. Edwin Kohl s’adressera à l’ensemble des salariés sur la stratégie de mia electric. 

Publicité