Avec Hyperscreen

Essayer Mercedes : une autonomie de niveau 3 qui permet de griller Tesla ?

Configurez votre véhicule Mercedes : une autonomie de niveau 3 qui permet de griller Tesla ou demandez un essai gratuitement.

Mercedes a reçu l’autorisation de proposer des voitures autonomes de niveau 3 à ses clients. Ce système arrivera en premier sur la berline électrique EQS.

La stratégie de Tesla sur la voiture électrique a toujours présenté un aspect radical. En effet, la firme d’Elon Musk a décidé de travailler sur un niveau 5 d’autonomie, quitte à devoir l’adapter aux législations.

Dans les faits, le Full Self Driving est capable de prendre entièrement le relais du conducteur ou de la conductrice, en dépit de quelques couacs. Mais les homologations de Tesla ne sont actuellement que de niveau 2, comme l’avait confirmé le constructeur.

Mercedes se base sur une stratégie inverse et vise la possibilité d’aller au plus loin de ce qu’autorisent les législations. Et c’est ce que vient de réussir la firme, qui va pouvoir proposer un niveau 3 d’autonomie à ses clients.

Grâce à son Drive Pilot, Mercedes devient le premier constructeur automobile à obtenir une homologation d’un tel niveau. Ce niveau 3 est l’équivalent d’un régulateur intelligent et adaptatif, avec une option de maintien dans la voie. En revanche, celui-ci ne peut se déclencher et prendre le relais que jusqu’à 60 km/h. Au-delà de cette vitesse, c’est à la personne qui est au volant de conduire. Sous cette limite, il n’y a aucune obligation de tenir le volant. Le système gère la vitesse, les distances, le maintien dans la voie, les panneaux et les situations impromptues.