Le premier SUV 100% électrique de Mercedes serait-il un futur best-seller sur son marché ? A priori oui, si l’on en croit les propos du PDG de Daimler.

Lors d’une interview accordée au quotidien allemand Die Welt, Dieter Zetsche a affirmé que Mercedes ne serait pas en mesure d’honorer en 2019 toutes les commandes passées cette année pour le SUV électrique EQC. Une situation qui devrait se reproduire en 2020.

Le dirigeant n’a pas donné d’explications à cette situation déjà connue avec les Smart électriques, ni révélé la recherche d’une stratégie en interne pour répondre plus efficacement à la demande. Il n’a pas non plus communiqué de chiffres sur les volumes des ventes déjà enregistrées et attendus, ni sur les projections de production en 2019 et 2020.

Il s’est contenté de communiquer un objectif de 10 modèles 100% électriques pour 2022, et de rapporter que ces engins sont moins rentables à produire que les voitures thermiques.

L’on croit comprendre à travers ces informations que Daimler rechigne toujours à prendre à pleine vitesse le virage de la mobilité individuelle de demain.

Mercedes EQC : le SUV électrique en rupture de stock
3.3 (65.45%) 22 votes