Mercedes EQA scoop 2020 camouflage

Petit frère de l'EQC, le Mercedes EQA a été surpris à visage quasi découvert. Il sera lancé en fin d’année 2020 avec plus de 400 km d’autonomie.

Si la présentation de la version électrique du GLA a été repoussée en raison du Covid-19, cela n’empêche pas le constructeur de continuer à faire rouler ses prototypes. Des chasseurs de scoops ont remarqué l’un d’eux en Allemagne. C’est sur la chaîne WalkoARTvideos que l’on aperçoit le SUV électrique en compagnie de son homologue hybride rechargeable GLA. Sans surprise, il conserve la silhouette de ce dernier (4,41 m), en apportant des éléments spécifiques à la gamme EQ. Comme l’EQC, sa proue se pare d’un grand logo et d’une calandre pleine tandis que la poupe reçoit un nouveau bandeau de feux.

Ces similarités sont le fruit d’une plateforme unique. Daimler adopte une stratégie façon PSA ou BMW en évitant le développement d’une base spéciale électrique. Côté puissance, l’EQA devrait proposer un moteur avant de 150 kW (204 ch), voire un second à l’arrière, apportant 4 roues motrices « 4MATIC », pour un total de 306 ch. En revanche, on ignore s’il reprendra les batteries 78 kWh de l’EQC. Ceci devrait lui donner environ 450 kilomètres d’autonomie WLTP, le tout avec une recharge allant jusqu’à 110 kW. Le prix pourrait approcher les 60.000 € du rival Volvo XC40 Recharge. Un tarif qui permettrait au SUV électrique de Mercedes de profiter du bonus de 3.000 € en France.

SUV civilisé, que l’on pourrait qualifier de crossover, le Mercedes-Benz EQA aura aussi son compagnon viril, l’EQB, un équivalent électrique du GLB. En complément, la gamme branchée à l’étoile sera gonflée de la berline EQS en 2021, puis de l’EQE. D’autres modèles rejoindront progressivement la gamme, Daimler prévoyant 16 voitures électriques d’ici 2025.

Mercedes EQA 2020 illustration Kleber Silva

Le Mercedes EQA 2020 illustré par Kleber Silva