Lotus entre lentement dans une nouvelle ère : en plus de l’Evija entièrement électrique, la firme anglaise lancera une sportive hybride.

Aspirée dans le groupe Geely, la marque anglaise entame son virage énergétique. Lotus vient de développer l’Evija, la prochaine supercar entièrement électrique de 2 000 ch. Mais elle ne sera pas la seule de cette nouvelle ère : la marque prévoit aussi l’arrivée d’une sportive hybride.

D’après les premières indications, la marque d’Hethel développerait actuellement une GT qui pourrait être la descendante spirituelle de la Lotus Esprit et viendrait remplacer la Lotus Evora dans la gamme. Elle en reprendra d’ailleurs le V6 3,5 litres d’origine Toyota, qu’elle associera cette fois-ci à un moteur électrique.



Vers la fin des Lotus Elise et Exige

Ainsi prendra place dans le châssis en aluminium modifié un tandem hybride qui pourrait viser la puissance totale de 500 ch. Toutefois, il n’existe pour l’heure aucune information sur la configuration hybride choisie ni sur la taille de la batterie. En raison de la place à bord, la présence d’une technologie hybride rechargeable (avec une batterie plus grosse que sur un système classique) est incertaine.

Cette nouvelle sportive, qui concrétiserait alors les doux rêves de Dany Bahar avec la Lotus Elite de 2010, devrait voir le jour en 2022. Elle sera suivie par trois autres sportives hybrides ou électriques, qui remplaceront les Lotus Elise et Exige.