Essayer L’Opel Insignia passera à l’hybride rechargeable en 2024 ?

Configurez votre véhicule L’Opel Insignia passera à l’hybride rechargeable en 2024 ou demandez un essai gratuitement.

Attendue en 2024, la prochaine Opel Insignia héritera d’une inédite version hybride rechargeable.

Opel fait partie du grand plan d’électrification de Stellantis, et sera 100 % électrique en 2028. Mais le constructeur allemand n’attendra pas cette échéance pour électrifier sa gamme de modèles existants. Ainsi, la grande berline Insignia héritera d’une version PHEV, plug-in hybrid, pour sa nouvelle version. Celle-ci verra le jour en 2024 et devrait marquer un net renouveau sur le plan esthétique.

Ce sera l’occasion pour elle d’abandonner la plateforme General Motors qu’elle utilise encore. Elle héritera fort logiquement de la plateforme EMP2 de PSA. Celle-ci sert notamment de base aux Peugeot 508, DS 9 et Citroën C5 X. Les trois modèles français bénéficient d’une version hybride rechargeable, et ce sera donc le cas de l’Opel Insignia. Le système devrait afficher 225 chevaux dans sa configuration de base et une version plus puissante pourrait voir le jour.

Côté design, le changement devrait être tout aussi radical. Attendue en version berline et break, la nouvelle berline d’Opel reprendra la calandre Vizor, déjà utilisée sur le Mokka électrique et l’Astra hybride rechargeable et la nouvelle version du Grandland.

Selon Auto Bild, qui résume toutes ces rumeurs, une version électrique pourrait aussi voir le jour. En revanche, celle-ci se baserait sur une plateforme STLA du groupe Stellantis. Reste à voir si Opel décidera de décliner un même modèle sur deux plateformes différentes.

À lire aussi Essai Opel Grandland 2021 : que vaut la version hybride rechargeable ?