Longtemps attendus, les renouvèlements des modèles au Trident interviendront l’an prochain, à commencer par une Ghibli restylée hybride rechargeable, l’Alfieri électrique, un nouveau SUV, et bien d’autres.

Fin 2018, FCA, le groupe Fiat-Chrysler, promettait une enveloppe de 5 milliards d’euros pour les trois années à venir sur le sol italien. Si l’on connaissait le futur des marques principales Fiat et Jeep, Maserati était jusqu’ici absent du plan. Le Trident aura finalement sa part, car « tous les nouveaux modèles seront fabriqués à 100% en Italie et adopteront des propulsions hybrides et électriques » confirme le constructeur.

Cela débutera en 2020 par la « petite » berline de la marque, la Ghibli hybride rechargeable remaniée produite à Turin. Suivra une sportive à Modène, le fameux coupé inspiré du concept Alfieri de 2014 promis en électrique. Ses performances ont déjà un ordre de grandeur : 0-200 km/h en 2 secondes et une vitesse maximale de 300 km/h. Un cabriolet est également au programme.

Finalement, la Maserati Alfieri ne remplacera pas les GranTurismo et GranCabrio, comme cela était prévu. Le duo se renouvellera avec une motorisation 100% électrique. En 2021, un SUV sortira des chaines de Cassino. Ce dernier se positionnera au-dessus du Levante et sera hybride rechargeable.



Quid des Quattroporte et Levante ?

Le plan quinquennal 2018-2022 de FCA projetait le renouvellement de la berline datant de 2012 et du SUV lancé en 2016. Non cités dans le communiqué, tous deux devraient débarquer avant 2022. Des motorisations hybride rechargeable et 100% électrique viendront animer la gamme. Enfin, la puissance des versions électriques devrait dépasser 600 ch via trois moteurs et un système 800 V.

Le concept Maserati Alfieri