Lumeneo SMERA

La liquidation judiciaire de Lumeneo a été prononcée mais la société 4H Holding vient de reprendre les actifs du petit constructeur de voitures électriques.

La société 4H Holding, présidée par Jean-Michel Ritter, bénéficie de capitaux en provenance des Emirats Arabes Unis et a déjà repris le constructeur alsacien Ora qui fabrique des quadricycles électriques.

Voici ce qu’a expliqué le PDG de 4H Holding à nos confrères d’AutoActu : « La base des véhicules est très intéressante mais nous allons les revoir pour les rendre moins complexes et moins chers. Notre première priorité est de développer un VP thermique, sur la base du Nemoma avec le moteur d’un constructeur français équipé d’une boîte robotisée, afin de proposer une alternative 4 places à la Smart. Installé à l’avant, ce moteur pourra ensuite être combiné au moteur électrique installé à l’arrière pour une version full hybride mais cela pas avant trois ans. Notre deuxième priorité est de revoir le Smera pour en faire un quadricycle lourd électrique (permis B1), équipé de portes et vitres, que nous proposerons idéalement à 10 000 euros pour concurrencer le Twizy. Nous allons notamment étudier la possibilité de l’équiper des moteurs-roues, développés par Ora, qui ont un meilleur rendement que le moteur central qui l’équipe actuellement. Nous allons utiliser des batteries lithium fer phosphate (LiFePO), comme la Mia, plutôt que des batteries lithium ion, pour ne pas avoir à installer de système de refroidissement ».

À priori, la marque Lumeneo n’aurait pas été reprise.

Publicité


L’entreprise veut être prête pour présenter de nouvelles versions des véhicules au Mondial de l’auto en 2014 et envisage un redémarrage de la production dans la deuxième partie de l’année. Dans les 5 ans, 80 à 100 emplois pourrait être créés.

Il s’agit donc visiblement d’un vrai projet industriel que l’on suivra attentivement, le véritable défi étant avant tout la partie commerciale…

Publicité