Porté par sa version électrique réputée pour sa large autonomie de 449 km, le compact coréen a reçu le prix de SUV de l’année aux Etats-Unis au Salon de Detroit 2019.

Si le titre de Voiture de l’Année en Amérique du Nord a été attribué à la Genesis G70, c’est un autre modèle du groupe Hyundai qui a reçu celui du SUV de l’Année 2019.

Le Hyundai Kona a surpassé le Jaguar I-Pace et l’Acura RDX dans sa catégorie, succédant ainsi au Volvo XC60. C’est notamment grâce à sa version électrique qu’il a impressionné un jury composé de 50 journalistes, dont Jamie Page Deaton de l’US News & World Report Best Cars. Ce dernier a salué le SUV coréen pour « son autonomie honorable, son prix abordable, son habitacle pratique et ses qualités dynamiques ».

Le Hyundai Kona électrique espère désormais figurer parmi les 10 finalistes de la Voiture Mondiale de l’Année qui seront annoncés le 5 février prochain.