Essayer Le futur SUV électrique d’Alpine sera « made in France »  ?

Configurez votre véhicule Le futur SUV électrique d’Alpine sera « made in France »  ou demandez un essai gratuitement.

Attendu d’ici à 2026, le premier crossover électrique d’Alpine sera assemblé à Dieppe, en Normandie.

Si elle n’a encore aucun véhicule électrique au catalogue, Alpine n’est pas exclue des plans du groupe Renault. Présenté début 2021 lors de l’événement Renaulution, le plan stratégique de la marque sportive prévoit le lancement de trois nouveaux modèles électriques et sportifs d’ici 2026.

Alors qu’une remplaçante de l’A110 et une future version sportive de la R5 électrique sont annoncées, le constructeur travaille aussi sur un crossover GT 100 % électrique. Respectivement CEO du groupe Renault et CEO d’Alpine, Luca de Meo et Laurent Rossi ont confirmé que ce dernier modèle sera assemblé au sein de l’usine de Dieppe, en Normandie.

Plateforme CMF-EV

Développé sous le nom de code « PZ110 », le futur crossover électrique d’Alpine sera basé sur la plateforme CMF-EV.

Déjà utilisée à bord du Nissan Ariya et de la Renault Megane électrique, celle-ci devrait autoriser différentes configurations moteur et batteries. Compte tenu de son positionnement, Alpine devrait opter pour les plus performantes. Affaire à suivre !

À lire aussi Voiture électrique : quels modèles « made in France » en 2021 ?